English Section sécurisée
Accueil
Recherche
Plan du site

Bourse Smirnoff

> Accueil > La SOPFIM:  Bourse Smirnoff

 

La Bourse Wladimir-A.-Smirnoff est une initiative conjointe de la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) et de Ressources naturelles Canada - Service canadien des forêts (RNCan - SCF).

  • Deux étudiants recevront chacun un montant de 5 000 $ s'ils poursuivent, au Québec, des études universitaires de deuxième ou de troisième cycle dans le domaine de la biologie et la gestion intégrée des ravageurs forestiers (insectes et maladies).

  • Les étudiants ont jusqu’au 28 février de chaque année pour poser leur candidature.
  • Les noms des lauréats seront dévoilés à la fin mars, et les bourses seront disponibles dès l’inscription des candidats aux programmes.
  • À la demande des deux partenaires, les lauréats devront s'engager à participer à des activités promotionnelles.

NOTE : Les lauréats de la bourse Smirnoff peuvent déposer une demande pour obtenir une deuxième bourse (maximum deux bourses par cycle d’études de 2e ou 3e cycle). Ces demandes seront alors évaluées au même titre que celles des autres candidats.

Feuillet d'information Bourse Smirnoff

Wladimir A. Smirnoff (1917 - 2000), le chercheur

Originaire de Russie, Wladimir A. Smirnoff s’est intéressé très tôt au problème de la protection des forêts contre les insectes nuisibles. Après des études universitaires et doctorales en foresterie à Saint-Pétersbourg, il quitta son pays pour dix années de fructueuses recherches au Maroc avec l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), complétant en même temps un doctorat en sciences à l’Université de la Sorbonne à Paris.

En 1957, il accepta un poste de chercheur en pathologie des insectes au sein du Service canadien des forêts - Centre de foresterie des Laurentides. Au cours de ses 28 années de service, il contribua de façon importante au développement et à la reconnaissance de cette discipline. Sa contribution exceptionnelle au concept de lutte biologique contre les insectes forestiers nuisibles est le fruit de sa grande force de persuasion à promouvoir l’utilisation de l’insecticide microbien Bacillus thuringiensis, afin de contrôler biologiquement les épidémies de tordeuses des bourgeons de l’épinette, l’insecte le plus destructeur des forêts de conifères de l’Amérique du Nord.

Au cours de sa carrière, Wladimir A. Smirnoff publia plus de 300 articles scientifiques et reçut de nombreux prix, dont le Prix Léo-Pariseau décerné par l’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences. Il était membre à vie de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, chercheur émérite au Centre de recherche en biologie forestière de l’Université Laval, membre de la Société d’entomologie du Québec et membre honoraire de l’Association des biologistes du Québec. Chercheur émérite au Service canadien des forêts, il fut élevé au grade de l’Ordre du Canada en 1997.

Chercheur prolifique, il était avant tout un amoureux de la nature, en particulier de la forêt Laurentienne. C’est cet amour qu’il transposait dans ses peintures généreuses, ensoleillées de fleurs, de rêves et de symboles. La bourse d’étude qui porte son nom vise donc à encourager la poursuite et la promotion des travaux de recherche dans les domaines prisés par ce grand scientifique.

Les critères d'admissibilité

Le candidat1 doit :

  • Être citoyen canadien ou résident permanent au Canada;
  • Poursuivre, dans l’année scolaire qui suit la demande, pendant au moins deux sessions, des études à temps plein de 2e ou 3e cycle dans une université du Québec;
  • S'assurer que ces études portent sur la biologie et la gestion intégrée des ravageurs forestiers, incluant les insectes et les maladies (développement de nouvelles approches de contrôle, de prévention et de détection des ravageurs, développement de technologies d'application des pesticides biologiques, amélioration des connaissances de l’écologie et de la physiologie des ravageurs, développement d’outils d’aide à la décision pour la gestion des ravageurs, etc.);
  • Être soutenu, dans son projet, par un directeur de recherche.

1Afin d'alléger le texte, seul le masculin est utilisé.

Les critères de sélection

À titre indicatif, voici les critères de sélection qui seront pris en considération :

 

  • Qualité du dossier scolaire du candidat;
  • Lettre de motivation;
  • Qualité et originalité du projet proposé;
  • Pertinence et retombées possibles du projet;
  • Contribution de la recherche proposée à l’avancement des connaissances dans le domaine de la biologie et la gestion intégrée des ravageurs forestiers;
  • Capacité du candidat à réaliser son projet;
  • Faisabilité logistique et financière du projet.

Autres renseignements à fournir

(S.V.P. écrire en caractères dactylographiés)

Joindre une annexe identifiée : Expérience de travail en recherche. Elle doit inclure les points suivants :

  • Poste occupé;
  • Description des tâches;
  • Lieu de travail;
  • Coordonnées du supérieur immédiat;
  • Période d’embauche;
  • Lettres d’appui de la part du directeur de recherche et d’un supérieur immédiat, portant sur les expériences de travail, afin d’illustrer la capacité du candidat à réaliser son projet. La lettre d’appui du directeur de recherche doit attester que l’étudiant est inscrit à temps plein.


Joindre une annexe identifiée : Description du projet de recherche. Elle doit inclure les points suivants :

  • Description du projet (4 pages maximum);
  • Plan de travail, échéancier et budget de recherche;
  • Institution fréquentée dans le cadre du projet;
  • Coordonnées du directeur de recherche;
  • Coordonnées des codirecteurs ou des partenaires scientifiques.

Procédures d'inscription

Avant de soumettre votre demande par courrier électronique, assurez-vous d’y joindre, dans un seul fichier PDF, tous les documents suivants dans l’ordre indiqué..

Documents obligatoires :

  • le formulaire d'inscription 2017.pdf (document PDF, 90 ko) dûment rempli
  • une lettre de motivation
  • une copie d’une preuve de citoyenneté canadienne ou de résident permanent au Canada
  • une copie de tous les relevés de notes universitaires (baccalauréat, maîtrise et doctorat, si applicable)
  • une annexe identifiée Expérience de travail en recherche incluant les lettres d’appui du directeur de recherche et d’un supérieur immédiat
  • une annexe identifiée Description du projet de recherche
  • une copie du curriculum vitae
  • une copie du ou des diplômes universitaires

Faire parvenir le document demandé en PDF à l'adresse suivante :

i.lapointe@sopfim.qc.ca

Mettre dans l'objet du courrier électronique : Bourse Wladimir-A.-Smirnoff

Les boursiers et les projets retenus

> 2017
Mathieu Landry

Monsieur Landry est étudiant au doctorat à l’Université du Québec à Montréal et est dirigé par le Dr Steven Kembel et codirigé par le Dr Patrick James et le Dr Daniel Kneeshaw tous deux de l’UQAM également. Son projet de recherche porte sur la tordeuse des bourgeons de l’épinette : Choristoneura fumiferana : symbiontes, pathogènes et prédateurs.

Rapport d'avancement

Le rapport d'avancement

Le rapport (4-5 pages) est un prérequis au second versement de la bourse au lauréat (le premier versement se fait au mois d'avril). Le rapport doit :

  • inclure une introduction, une description des travaux réalisés et des résultats obtenus, ainsi que les objectifs et le calendrier des activités pour la suite des travaux;
  • être accompagné d'une lettre du directeur de recherche attestant qu'il est d'accord avec le contenu de ce rapport;
  • être accompagné d'une lettre du directeur de recherche ou du registraire attestant que les études à temps plein se poursuivent; et
  • être remis au plus tard le premier vendredi de novembre.