English Section sécurisée
Accueil
Recherche
Plan du site

Nouvelles en bref

> Accueil > Salle de presse:  Nouvelles en bref > Programme 2013 de protection des forêts contre l'Arpenteuse de la pruche (ARP)

Programme 2013 de protection des forêts contre l'Arpenteuse de la pruche (ARP)

Québec, le 2 octobre 2013 - En septembre, le ministère des Ressources naturelles a réalisé le relevé aérien de la défoliation annuelle attribuable à l’arpenteuse de la pruche (ARP) pour la saison 2013. En période épidémique, cet inventaire se déroule sur une base annuelle afin d’identifier, de circonscrire et de cartographier les aires forestières défoliées par l’insecte. Outre l’obtention d’un portrait général du comportement annuel de l’épidémie et des niveaux de dommage afférents, cet exercice permet d’orienter la stratégie globale d’intervention du MRN, incluant le recours aux pulvérisations aériennes d’insecticide biologique (Btk).

De plus, ce type d’inventaire s’applique également aux aires traitées dans le but d’évaluer l’ensemble d’un programme de lutte directe.

Évaluation du programme opérationnel de l’Arpenteuse de la pruche 2013

L’objectif annuel visé par ce type de programme opérationnel de pulvérisations aériennes d’insecticide biologique demeure la réduction de la mortalité des arbres, par un contrôle adéquat de la population d’insectes. Outre des mesures comparatives de mortalité des arbres avant et après traitement, les indices qui permettent le mieux d’évaluer le succès d’un programme se limitent à la réduction des populations attribuables aux pulvérisations et/ou à l’importance des superficies gravement défoliées.  Lorsque la défoliation est grave, cela implique un certain niveau de mortalité dans le cas de l’arpenteuse de la pruche.  De façon générale, un programme est jugé satisfaisant lorsque les traitements empêchent l’apparition d’une défoliation grave sur un minimum de 70% des aires traitées.

Résultat global

Globalement, l’évaluation aérienne du MRN démontre que 100 % de la superficie traitée (7 196 ha) a atteint l’objectif annuel de protection du feuillage. Nous devons préciser que la population moyenne dénombrée dans les secteurs traités se chiffre à 24 larves par branche, ce qui laissait entrevoir de graves dommages sans intervention.

 Defoliation_Nulle_tableau.docx

Défoliation Nulle

0 %

Défoliation Légère

1 – 34 %

Défoliation Modérée (-)

35 – 49 %

Défoliation Modérée ( )

50 – 69 %

Défoliation Grave

70 – 100 %

(Ha)

(%)

(Ha)

(%)

(Ha)

(%)

(Ha)

(%)

(Ha)

(%)

4 861

67,5

1 892

26,3

443

6,2

0

0,0

0

0,0

L’objectif de protection a donc toujours été atteint par la SOPFIM dans le cadre des 4 programmes de pulvérisation aérienne (1992, 1997, 2000 et 2013) menés contre l’arpenteuse de la pruche.

 Les personnes désirant en connaître davantage sur le programme de la saison 2013 peuvent le faire en composant le 1-877-224-3381 ou en consultant le site Internet de la SOPFIM au www.sofim.qc.ca.

La SOPFIM est une entreprise privée à but non lucratif, administrée conjointement par le ministère des Ressources naturelles et l’industrie forestière du Québec. Seul organisme reconnu dans la lutte biologique contre les insectes ravageurs forestiers au Québec, la SOPFIM a pour mission d’offrir des services spécialisés de lutte contre les insectes qui menacent les forêts, l’agriculture et la santé humaine.

 

 Isabelle Lapointe

Responsable des ressources humaines et des communications

Téléphone : 418 681-3381 poste 266

i.lapointe@sopfim.qc.ca